Liens utiles

L’Institut Curie est une fondation privée créé par Marie Curie dont la mission est le traitement, le diagnostic et la recherche contre le cancer.

SFCE: Société Française du Cancer de l’Enfant. Organisation Administrative de la société française de lutte contre les cancers et leucémies de l’enfant et de l’adolescent.

La mission principale de la Fondation Philias est de promouvoir la Responsabilité Sociale des Entreprises (RSE) et de la mettre en pratique. Par l’animation d’un réseau, par le biais d’activités de conseil et de formation, Philias joue un rôle de catalyseur et de fédérateur au service tant des entreprises que des entités (associations, organismes publics, etc.).

Liste de discussion « Médicalistes »Le rôle d’une liste de discussion est de mettre en relation par messagerie électronique des personnes en situation d’isolement, de par leur lieu géographique ou le caractère rare de leur maladie.

Institut Gustave Roussy « IGR »Premier centre européen de lutte contre le cancer, l’Institut Gustave-Roussy est spécialisé dans la recherche et le traitement de toutes formes de cancers.

INCa: Institut National du Cancer. L’INCa est une agence sanitaire et scientifique, créée par la loi de santé publique du 9 août 2004, qui exerce deux métiers de base: le développement d’expertises dans le domaine des cancers et la programmation scientifique, l’évaluation et le financement de projets.

Le portail des maladies rares et des médicaments orphelins.

Site d’information médicale, sur lequel vous retrouverez toute votre santé en vidéo, expliquée par des docteurs en médecine et professionnels de santé.

Divers

« Letters to God », un film de David Nixon.

(120 pages, 12.00€)

« Une vie de quinze ans »,Michel Séonnet. Paru en avril 2012.

Livre_UneViede15ans_MSeonnet-150x150Récit du combat d’Ambroise, jeune adolescent, contre un cancer qui va le conduire à la mort. Combat face à la maladie, mais surtout itinéraire spirituel, proximité avec Dieu d’un jeune complètement d’aujourd’hui, fan de foot et de musique, soucieux de sa famille et des copains, habité par une vrai soif de vie et d’authenticité…« La première fois que j’ai vu Ambroise en photo, il portait fièrement le maillot bleu frappé du coq de l’équipe de France de football. Le regard haut, les mains dans le dos, concentré à la mesure de l’évènement qui s’annonce et de la lutte qu’il va falloir mener, il avait pris la pose que l’on voit justement aux footballeurs au moment de l’hymne national. La photo avait été prise au mois d’août 2008 entre deux séquences de chimiothérapie, court moment de répit à refaire les forces laminées par le traitement, et il allait devoir y retourner, continuer le match, oui, un combat au résultat incertain auquel il consacrait toutes ses forces, son souffle, son énergie… »Ce récit magnifique est servi par une écriture remarquable de justesse. La force de ce magnifique témoignage confère à ce texte une singularité et nous offre une image de sainteté pour notre temps.